RESEAU D’ECHANGES RECIPROQUES DE SAVOIRS

Vous êtes ici: Les actions → RERS

1000 groupes citoyens réunis sur une carte interactive

Donneries, potagers collectifs, échanges de services, groupes d'achats alimentaires le Réseau de Consommateurs Responsables(RCR) répertorie et accompagne ces alternatives de consommation en Wallonie et à Bruxelles. Le cap des 1.000 initiatives a été franchi sur leur carte interactive.

Apprendre, Transmettre, Rencontrer

… Eva apprend la couture à Clothilde, qui initie Pedro à l’utilisation d’internet…

Mangrove, c’est un sytème d’échanges gratuits pour acquérir et transmettre des savoirs–faire, de l’expérience ou des connaissances. C’est aussi la possibilité de se rencontrer dans une ambiance conviviale.

Le RERS Mangrove s’adresse à toutes et tous, il a pour but de dépasser les frontières entre les personnes quelle que soit leur origine sociale ou culturelle, afin de permettre un enrichissement réciproque.

Le principe est simple, il suffit de formuler une offre et une demande auprès des animateurs, qui vous mettront en relation avec d’autres participants. Les modalité des échanges seront fixées ensemble afin de respecter le rythme et les disponibilités de chacun. Une charte garantit les finalités du projet et le cadre d’engagement.

Mangrove c’est aussi un groupement citoyen qui favorise l’autonomie des participants et génère des initiatives collectives.

Pour d’autres informations sur les Réseaux d’Echanges réciproques de Savoirs, consultez le site Economie positive.

 

Article du journal LA MARNE du 14 octobre 2015

Le réseau Savoir et partage reçoit son homologue belge

Pour la 2e édition de la fête nationale des réseaux de France, les 70 membres meldois de Savoir et partage ont voulu rappeler le but de l’association, basée sur l’échange des savoirs : « donner et recevoir » comme l’explique la présidente Danielle Coles.

Ainsi, afin de partager des idées et apprendre les uns des autres, le réseau de Meaux a invité, vendredi 9 octobre, huit Belges au centre Aragon.

Tous sont membres du réseau d’échanges et de savoirs de Namur, dénommé la Mangrove.

D’après Aurélien, jeune sociologue belge qui coordonne et soutient les travaux du réseau de la province de Namur, la symbolique de la mangrove représente bien les actions optimisées par les fondateurs, Claire et Marc Heber-Suffrin.

Ces derniers ont mis en avant, dans les années 70, un mouvement d’échanges réciproques de savoirs qui s’adressait tout d’abord aux parents d’élèves et aux enfants.

Il concerne maintenant les adultes, principalement en France, mais aussi dans plusieurs pays européens.

Vendredi, après avoir fait un appel aux jeunes pour rejoindre le réseau, la présidente Danielle Coles a signalé que les permanences ont lieu les mardis au centre social Charles Cros de 9h30 à 11h30 et les mercredi à Louise Michel de 17h30 à 20h.*

Le lendemain, lors d’une journée portes ouvertes, Aurélien a présenté son savoir-faire, à savoir comment construire un hôtel à insectes afin de favoriser le développement des insectes pollinisateurs.

Quant à la compagnie théâtrale du 8e jour, elle se prêta aux conseils de mise en scène des spectateurs à propos de pièces d’Anton Tchekhov.




Claire et Marc Heber-Suffri fondateurs des RERS, Danielle Coles du RERSM et Aurélien Ghistelinck du CAL Namur | Atelier hôtel à insectes à Meaux | Présentation des réseaux | Rencontre avec la confrérie du Brie de Meaux | échanges méthodologiques




Le Réseau «Mangrove» en images